La question de l'exil, récurrente dans l'œuvre de l'écrivain Guinéen Tierno Monénembo, renvoie dans la fiction à des situations précises: la réalité d'un pouvoir oppressif qui fait fuir le personnage, la recherche des racines. Au-delà de ces différentes situations, le romancier raconte le périple d'un moi écrivant et écrit, marqué par la confrontation avec la pluralité des univers traversés, l'Autre et soi-même. Ce livre tente de rendre la complexité de cette démarche mais surtout d'interroger ces différentes postures du moi exilé. La posture la plus évidente serait la reconquête de la liberté à travers l'exil, mais il est également avancé l'hypothèse que cette position désenclave, d'une certaine manière, le regard en ouvrant le projet d'écriture à la variété des mondes. Dans le cas précis des littératures africaines, cet exil, quoique douloureux, permet à l'écrivain d'aller au-delà du cercle communautaire, touchant ainsi sa part d'universel.

Edem Awumey est né au Togo en 1975. Il est diplômé de troisième cycle en développement culturel et est docteur ès lettres de l'Université de Cergy-Pontoise, France. Ses recherches portent sur les écritures de l'exil et les phénomènes de transferts culturels. Il s'intéresse également à la fiction et son premier roman Port-Mélo, a été publié en janvier 2006 par les Editions Gallimard. Il collabore aux revues Palabres et Lianes.

Edem Awumey
Tierno Monénembo: le roman de l'exil

ISBN 10: 3-86573-225-9
ISBN 13: 978-3-86573-225-5
192
S. 23 EUR. 2006

Inhaltsverzeichnis (PDF)